Méthodologie

Rapport de stage

Après avoir achevé avec succès  leurs formation en master, les étudiants sont appelés a effectuer un stage professionnel d’une durée minimale de trois mois. Ce stage va leurs permettre de voir de près le climat de travail et vivre une expérience professionnelle concrète. Dans ce contexte un rapport de stage doit être effectué par chaque étudiant. Ce document sera élaboré sous la direction de deux encadreurs  (un encadreur académique qui doit être un cadre supérieur ayant un grade minimale de maître assistant, et un deuxième encadreur professionnel qui correspond au responsable de l’organisation ou bien la direction dans laquelle le candidat a effectué son stage). En plus de rapport de stage, un cahier de stage signé par l’établissement, est  délivré à chaque étudiant. Dans ce cahier l’étudiant est appelé a décrire un résumé des activités qu’il a effectué durant chaque semaine. L’autorisation de soutenance est accordée une fois que les deux encadreurs jugent que son travail est soutenable. Pour passer à la soutenance, l’étudiant doit  apporter avec lui, en plus du rapport de stage, une attestation de stage et le cahier de stage signé par l’encadreur professionnel. Le jury est composé de trois enseignants ou plus ayant  un grade de maître assistant ou son équivalent.   

Plan du rapport :

Le rapport de stage doit commencer par une introduction générale qui décrit le thème sur lequel veut travailler l’étudiant et finit par la présentation du plan du rapport.

Dans un premier chapitre (ou éventuellement deux chapitres), l’étudiant doit aborder l’aspect théorique de son sujet tout en lui restant étroitement lié.

Après la partie théorique, vient une deuxième partie, qui est cette fois pratique. Dans un premier chapitre de cette partie pratique, l’étudiant doit présenter et décrire le lieu de son stage. Le deuxième chapitre de cette partie focalisera sur un cas pratique rencontré lors du stage à propos du sujet choisi.

Chaque chapitre doit commencer par une introduction qui le présente et décrit son plan. Il doit également finir par une conclusion qui le récapitule.

Le rapport finit par une conclusion générale

 

Un rapport qui ne respecte pas ce plan, ou qui est plein de fautes de français ne peut être soutenable. Essayez donc de respecter ce plan et faire les efforts nécessaires pour présenter à votre encadreur un document propre et lisible.

Mémoire de recherche

Le mémoire de recherche vise à initier l’étudiant à concevoir une problématique et l’analyser en se référant aux connaissances théoriques et en utilisant les différentes techniques qu’elles soient de nature qualitatives et/ ou quantitatives. A travers le mémoire, l’étudiant doit penser à publier sa recherche dans les revues indexées et à réfléchir sur un sujet porteur pour la thèse.

La préparation du mémoire dure une année. L’étudiant doit d’abord  choisir un encadreur puis déposer et présenter devant la commission de mastère sa problématique, les techniques qu’il se propose d’utiliser pour la résoudre et les résultats escomptés. Après validation de sa problématique, l’étudiant doit six mois après, rendre compte da son état d’avancement. Entretemps, l’étudiant sera invité à assister à des séminaires de recherche. Une fois le mémoire terminé et déposé, la commission de mastère se réunira pour désigner les membres de jury pour chaque mémoire.

Deux sessions sont prévues, l’une en juin et l’autre en octobre.

Le jury jugera le mémoire selon

  • la pertinence du sujet
  •  la rigueur de la méthodologie
  •  la richesse de l’analyse
  • la clarté de la rédaction et
  • la qualité de l’exposé oral

Chacune de ces composantes est notée sur 4 points.

Une note finale (sur 20) est alors attribuée au mémoire

Hunting for men

Nos coordonnées

Adresse: Rue 18 janvier 1952 - 4000 - Sousse

Téléphone: 73 222 700
Fax: 73 222 701

E-mail: isffs@isffs.rnu.tn